suite - Mes lectures de cet été (aout )

Publié le par Lolottte

Le probleme Spinoza :

Le problème Spinozade mon ecrivain-psy préféré Irvin Yalom

Un bon gros pavé , plus difficile à lire pour moi que ces precedents livres . j'avais adoré "et Nietzsche a pleuré " et "la methode shopeunhauer" 

Bien interessé quand meme mais ne se lit pas comme un roman contrairement aux autres oeuvres.

Le 10 mai 1940, les troupes nazies d’Hitler envahissent les Pays-Bas. Dès février 1941, à la tête du corps expéditionnaire chargé du pillage, le Reichsleiter Rosenberg se rue à Amsterdam et confisque la bibliothèque de Spinoza conservée dans la maison de Rijnsburg.
Quelle fascination Spinoza peut-il exercer, trois siècles plus tard, sur l’idéologue nazi Rosenberg ? L’œuvre du philosophe juif met-elle en péril ses convictions antisémites ? Qui était donc cet homme excommunié en 1656 par la communauté juive d’Amsterdam et banni de sa propre famille ?

 

Avec Freud au quotidien

essai de psychanalyse de Philippe Grimbert . Avec Freud au quotidien

Comment Freud aurait analysé certains sujets actuels comme la politique , l'addiction au tabac , certains films ( les Oiseaux d'hitchcok ) etc...

je n'ai pas trouvé ca facile à lire du tout , peut-etre fallait-il deja connaitre un peu l'oeuvre de Freud pour que ce livre soit plus accessible ? 

 

Un garçon singulier

encore de Philippe Grimbert Un garçon singulier

Un petit roman vite lu mais un petit roman "prenant" 

Louis , jeune etudiant paumé, trouve un boulot curieux . Il doit s'occuper d'un ado "singulier" dans le but de laisser sa mere ecrire son nouveau roman. Une relation trés forte va s'instaurer entre les deux garcons, et une relation plus trouble entre Louis et la mere ...

 

 

 

Et puis Paulette

De Barbara Constantine , ses romansEt puis, Paulette... c'est toujours "que du bonheur" 

Que des bons sentiments, que des jolis gens, ca rassure sur l'espece humaine ;-) .

A lire pour un moment vraiment agreable, sans aucune prise de tete .

Ferdinand, retraité veuf, se retrouve seul dans sa grande ferme , il recueille alors plusieurs personnes , des vieux puis des jeunes . et tout ce petit monde vit à merveille dans cette "solidarviok" . 

Commenter cet article