dernieres Lectures

Publié le par Lolottte

les gens du Balto

de Faiza Guene
hier soir j'ai lu un des livres dedicacés que j'ai gagnés la semaine derniere. J'ai bien aimé ce roman, chaque personnage parle en son nom dans chaque chapitre, le patron du bistrot "le balto" que tout le monde deteste, le jeune qui s'est vu viré de son bahut pour avoir frappé le proviseur, la petite lolita blonde , le frere handicapé, le pere chomeur accro aux jeux télé et à ceux de la francaise des jeux, la mere qui subit le metro-boulot-dodo... Le magazine le point a classé ce livre parmis ceux de la rentrée litteraire à ne pas louper... Perso j'ai bien aimé.

Stupeur et Tremblements

Ayant eté agreablement surprise par la lecture du livre ni d'eve ni d'Adam de Amelie Nothomb, j'ai emprunté à la mediathque "Stupeur et tremblement". Si le 1er nous raconte sa vie amoureuse pendant un an au Japon, "stupeur et temblements" lui, nous narre sa vie dans une entreprise japonnaise.
J'ai preferé le 1er mais celui-là est plutot bien aussi .

Mais que diable Amélie-san allait-elle faire dans cette galère ? C'est la question qu'on se pose en découvrant l'invraisemblable traitement auquel la jeune narratrice, double à peine voilé de l'auteur, est confrontée lors d'un emploi de quelques mois au Japon. Embauchée par la compagnie Yumimoto, Amélie espère bien pouvoir faire ses preuves dans ce pays qui la fascine tant depuis qu'elle y a séjourné enfant. C'est sans compter sur la subtilité des règles tacites qui régissent la société japonaise, sans compter encore sur le mépris de Mle Mori, sa supérieure. Les humiliations et les vexations se succèdent et la soumission s'installe : Amélie pensait être traductrice, elle finira dame pipi de l'entreprise…



Acide sulfurique 
Encore un Amelie Nothomb...
Moué... Elle melange dans ce roman, camps de concentration et télé realité... On capture des quidams partout en France pour les enfermer dans un camps et on les filme. On appelle ensuite les téléspectateurs à voter pour ceux qui mourront le lendemain. Une vague histoire se noue entre notre Heroine et sa tortionnaire. Ca se lit mais sans plus......

Commenter cet article